Estragon

Aromatiques

extrait de la conférence de Michel Pornon

estragon

Artemisia dracunculus –
Astéracées (ex compositées)

Originaire des steppes de l’Asie centrale, l’estragon était déjà connu par Dioscoride comme l’herbe au dragon et réputée efficace contre les morsures de serpents. Aux Indes son jus était une boisson réservée aux souverains. Avicenne, dans son ‘Canon de la médecine’ le conseille contre les morsures de vipères et contre le choléra et la peste. Introduit en Europe, par les croisés, pour la même utilisation, mais sa destination change , et il est utilisé en liqueur. Au XVII° siècle il est cultivé par les moines.

Vivace et rustique, l’estragon français peut mesurer 70cm de haut pour une envergure de 45cm. Ses feuilles sont alternes, lancéolées, linéaires d’un vert foncé 3 à 6cm ; ses fleurs blanchâtres. Rhizomes assez gros proportionnels à la plante et tiges ramifiées vertes et fines.

Variétés

Artemisia dracunculus : estragon français, parfumé.

Artemisia redowski : estragon russe, goût plus neutre.

Semis, bouturage et multiplication

Vivace mais pas rustique, l’estragon français ne se sème pas. Toutefois il est très frileux et craint le froid et l’humidité. Le pailler en hiver. Le mieux est de conserver une bouture en pot de sauvegarde.

Boutures à talons et division de la touffe pour la reproduction en avril – mai (semis pour l’estragon russe moins goûteux)

Rajeunir , par division, la touffe tous les 3 ans.

exposition

Sol et exposition

Sol léger, voire sablonneux, supporte la mi-ombre mais pas l’humidité.

Plante des régions sèches et ensoleillées

entretien et culture

Entretien et culture

L’estragon aime la chaleur et un bon drainage, (donc bien adapté en Bretagne). Il est prudent de pailler pour l’hiver (-5°).

Pourriture des racines (rhizoctomia), mildiou.

Propriété d’encourager la croissance des plantes voisines. L’estragon, insecticide, repousse de nombreux parasites du potager et arbres fruitiers : parsemer quelques feuilles sur la zone à protéger.

utilisation en cuisine

Récolte, conservation et utilisation

Prélever une tige et arracher les feuilles à rebrousse poil, consommer frais, la dessiccation lui fait perdre de sa saveur, il se congèle facilement. Arôme puissant, n’utiliser qu’avec précaution. Relève de nombreux plats et salades.