Visites de jardins du 6 juillet 2024

CR Visites et voyages, Évènements passés

Samedi 6 juillet 2024

Visite du jardin en permaculture de Cyril Dennery

Au 200 du hameau de Cornhospital, dans la commune du Croisty, nous retrouvons Cyril Dennery. Nous avions déjà rencontré Cyril lors de conférences sur la permaculture et la curiosité de voir sur place nous conduit jusqu’au Croisty (difficile à trouver pour certains!).

Installé depuis 8 ans, Cyril partage son temps entre la restauration de sa maison, sa passion pour la céramique et son jardin.

Il ne désherbe qu’une à deux fois par an!

Tout est cultivé en “buttes”, certaines ont déjà 7 ans. Il nous montre une butte de 5 ans sur laquelle il a repiqué de la Tétragone cornue. Sur une magnifique structure en bois de chêne concue par lui-même,  il fait courir de la vigne et un Kiwi  sous lesquels poussent des figiuers et noisetiers et en dessous, on voit des framboisiers et des blettes… Dans une autre haie fruitière, on trouve un plaqueminier qui côtoie un figuier, un feijoa, un poivrier du Sychuan, un argousier, du jasmin, des asperges… tout s’emmèle et trouve sa place. La consoude, présente partout dans les fossés, riche en potasse, est un excellent revitalisant. Il la taille régulièrement et les feuilles qui se dégradent rapidement en été, servent au paillage.

Cyril est arrivé à la pemaculture par les plantes sauvages comestibles qu’il laisse aller librement. Il nous fait goûter les fleurs d’onagre, le laitron, la vergerette…

La matinée s’achève par une dégustation de sirop de fleurs de sureau péparé par Martine, sa maman.

Forêt Jardin du Robin à Mellionnec chez Géraldine Carvallo

Après un pique-nique à la chapelle notre Dame de Pitié au bord du canal de Nantes à Brest, nous arrivons chez Géraldine Carvallo pour visiter sa “Forêt Jardin”.

Plantée derrière sa maison sur 1500 m2 depuis avril 2019, la Forêt Jardin du Robin abrite une cinquantaine d’arbres et arbustes fruitiers. L’idée est venue de planter comme dans la forêt, des arbres fruitiers et arbustes comestibles avec suffisamment de lumière. Au départ, il a fallu gérer les contraintes d’un sol peu profond et acide et donc, lui apporter de la “nourriture” (azote – carbone).

Géraldine a une jolie formule: “Les végétaux transforment le soleil en sucre”.

Tout comme chez Cyril, la consoude (bocking 14) et la bourrache sont largement utilisées. Quand elle taille, Géraldine laisse tous les végétaux aux pieds des arbres.

Nous déambulons autour de cassisiers, sureaux, figuiers, framboisiers dont une grande part est pélevée par les oiseaux qui devraient comprendre assez vite, d’après Géraldine, que les blanches (encore épargnées) sont aussi délicieuses que les rouges! Des groseillers, pêchers, callistemon, sauge, hémérocalles, fraisiers, amélanchier, camérisier, ragouminier, cedrelle de Chine, poivriers de Sichouan, de Tasmanie, Sassafra (aux feuilles mystérieusement longues ou découpées), kakis, maquis du Chili, amandiers et le “Toona sinensis” au goût de cacahuète ou d’oignon selon les uns ou les autres. La liste est trop longue pour tout citer. Mais on peut consulter son site internet pour plus de détails sur toutes les variétés.

Elle nous parle également de la gestion de l’eau, simple mais contraignante au début de la plantation.

Nous pourrons retrouver Géraldine aux Plantes en Fête le 21 et 22 septembre 2024 à Kerplouz et également à la Journée Portes Ouvertes à la Pépinière le 28 septembre 2024 à Melionnec.